Peigne à filasse : servait à apprêter le lin qui serait ensuite filé. On passait les fibres de lin sur ces peignes pour en régulariser le sens et les nettoyer des derniers déchets après le broyage